Editorial du 06/03/2010 :
Domotique : Des stagiaires sans stage ?



Liste des précedents éditos :


...ou comment rendre impopulaire une loi qui se voulait "sociale" !

En novembre 2009, un nouveau texte de loi vient imposer aux sociétés de rémunérer les stagiaires pour "tout stage en entreprise supérieur à 2 mois". Nos « penseurs » voulaient certainement aider les étudiants (en général), en imposant cette nouvelle directive obligeant toute entreprise acceptant un stagiaire pour plus de deux mois, à le rémunérer 417€ (Les charges étant – heureusement – exonérées)….. Noble pensée Technocratique sans réflexion adaptée !

Il faut savoir que notre beau métier de la "Domotique" ne compte que peu de professionnels reconnus et faisant réellement ce métier « au quotidien ». Bien sur, vous verrez des camionnettes d’électriciens qui portent le terme "Domotique" sur les flancs. C'est tout à leur honneur sue "de vouloir s'y mettre", mais la gestion d’un portail ou d’un volet roulant ne fait pas la globalité du métier !

Alinéa La formation se développe sur ce « nouveau métier : Domoticien

En bref : il y a de plus en plus de lycées et universités, (Rennes, Rouen, Gueret, Chatenay, etc.), qui développent des cycles "Domotique" sans toutefois qu’il y ait une expansion aussi flagrante des professionnels susceptibles de recevoir des stagiaires ! …. Une adéquation délicate direz-vous ?
Beaucoup d’appelés, peu d’élus … Des centaines d’étudiants à former et tout autant de stagiaires car hélas les connaissances « institutionnelles » et la formation de base ne correspondent pas toujours aux besoins des entreprises de notre monde.

Nous devons donc former ces nouveaux professionnels et assurer la relève en dispensant nos connaissances acquises depuis plus de vingt ans sur la centaine de marques principales que comporte notre métier dans sa pratique du quotidien.
Ce savoir-faire est indispensable aux étudiants pour aborder sereinement le marché du travail et intéresser des bureaux d’études ou professionnel de l’installation d’automatismes résidentiels.

Le stagiaire : élément précieux ... à la fin de son stage !
Alinéa Voici pourquoi cette mesure s’avère désastreuse :

Pour que cette nouvelle mesure sur la rémunération des stagiaires soit rendue possible dans tous les domaines, (pas seulement la "Domotique"), Il aurait toutefois fallu tenir compte du contexte économique (La « crise »…encore elle !), et de la position de "solidarité permanente" imposée aux petites entreprises, ainsi que des charges en augmentation régulière !

Le « social » c’est toujours très bien quand on a la « garantie » de l’emploi !... Je parle bien sur de nos "Technocrates" qui n'ont pas à se soucier de la "rentabilité" et des "fins de mois difficiles".... (Voir ces statistiques sur les défaillances d'entreprises en fin 2009 et en 2010)

Alinéa Vous allez me dire : « Mais en quoi cela est une mauvaise mesure ? … »

Je vais vous répondre simplement : Les petites entreprises ne prennent plus de stagiaires au-delà de deux mois depuis Novembre dernier (Date à laquelle les étudiants recherchent leur stage en principe) !!
Il faut bien noter que la plupart des stages en deuxième et troisième année sont de 3 à 6 mois !
A l’heure où je rédige les présentes, j’ai personnellement 58 courriers de stagiaires en attente de réponse dont 47 sont des stages de 4 mois et plus !

Il suffit de fréquenter les Forum étudiants (Tous domaines confondus), pour s’apercevoir qu’ils font tous le même constat : CETTE MESURE EST CATASTROPHIQUE …. Ils ne trouvent plus de stage (C’était déjà difficile avant… surtout dans nos métiers)

Les technocrates ne sont jamais à court de ressource pour nous lancer des textes à la volée sans toutefois avoir pris le temps de mesurer la portée réelle !...L'état devrait nous envoyer en stage "non rémunéré" les rédacteurs de ces textes, pour comprendre les difficultés quotidiennes et les dures réalités des Artisans/ TPE/ PMI/ PME, qui représentent le principal tissu économique de notre hexagone !.... Ce ne sont pas les entreprises du CAC40 qui font l’économie (Elles y contribuent) : Rappelez vous de la publicité : Artisan > premier métier en France ....!

Si je veux faire dans « l’électoralisme » (Pas de risque : je ne me suis pas présenté !), je peux proposer avec un peu d'humour une mesure sociale pour les petites entreprises :
Pour un étudiant rémunéré, un fonctionnaire "gratuit" sur la même durée !!!
Je ne sais pas d’ailleurs lequel serait le plus productif …. Vous avez une idée sur le sujet ? .... Question philosophique et polémique à laquelle je me refuse de répondre dans ces pages !

Alinéa Plus de stages supérieur à deux mois !

Notre position est donc très claire : prendre un stagiaire nécessite une implication forte de la part du maître de stage en termes de transmission de nos connaissances et d'assistance pour lui montrer les réalités de notre métier. Nous devons donc ainsi "nous substituer" à l'état en matière « d'enseignement » pendant cette période dans notre entreprise.
Nous devenons ainsi « sponsor officiel » de l’éducation nationale !

Il est donc hors de question que nous investissions en plus de notre temps, (Nous avons déjà les 35 heures en 3 joursMerci Martine !), un montant de 417€ / mois !!

Ce n'est pas tant la somme qu'une question de principe, car nous ne recevons aucune subvention de l'état et nous n'avons pas non plus "d'exonération" spéciale pour ces "charges supplémentaires". Nous remercions d'ailleurs vivement les stagiaires qui pour leur part sont de plus en plus hostiles à cette mesure qui leur rend la tâche encore plus dure qu'auparavant .... Beaucoup nous proposent même de ne pas passer par cette mesure, mais cela nous est impossible en vertu de la "convention de stage" que nous passons avec leur école.

Notre "coup de gueule" : Ttrop c’est trop et surtout avec une impression désagréable d'être la "vache à lait" !!!

Seules les Administrations ou bien les grandes entreprises seront bientôt les seules en mesure de prendre des stagiaires .... Mais cela permettra t-il de prendre réellement connaissance du métier auquel se destine le stagiaire ?.... Ainsi, le stagiaire ne verra t-il pas qu’un « tout petit morceau » de son futur métier … Cela conviendra t-il aux professionnels qui vont plus tard les embaucher ? …. Il faudra alors reprendre la formation et « compléter » ? ... Qui va financer ?. .... Ne vaudra t-il pas mieux embaucher du personnel qualifié au détriment des jeunes sortant de l'école ?.... Autant de question qu'il aurait fallu se poser avant de promulger un texte qui dessert en général la formation en entreprise !

C’est encore une mesure qui pour notre métier, va appauvrir les connaissances et nous tirer vers le bas … Les jeunes sont notre « relève » … Si nous n’avons pas les moyens de les former autrement que par le circuit pédagogique standard, nous allons à nouveau prendre du retard sur nos voisins, (Belgique, Allemagne, etc.), sans pouvoir leur transmettre ce que nous avons accumulé pendant ces quinze dernière années ! Une mesure de plus qui ne satisfait personne !

Réagissez sur le Foum [ Rubrique Stage]

Patrice ROGEMONTEditorialiste LMD – ©2010


La Maison de la Domotique ™ vous propose également ...


Nos certifications : XML  SSL  Valid CSS!  RSS 2.0 RSS Validated -